ACCUEIL    KIMBERLEY

Mélissa a fait la remarque suivante sur cette page:

Mélissa: "C'est vraiment très catholique... N'est-ce pas une forme de récupération du drame de Kimberley?"

- Face à la souffrance ultime, on croit ou non que cela à un sens. Dans l'école de Kim, on préfère croire qu'elle est vivante. Il y a deux grandes religions qui donnent une explication de la souffrance: hindouisme et christianisme. Voilà l'explication chrétienne. Si elle peut aider quelqu'un...

Mélissa: "Mais comment savoir que c'est la vérité? "

- Impossible, à moins de le voir de ses yeux après la mort. On ne peut que ... soit y croire, soit ne pas y croire. Quelle pauvreté que ce silence de Dieu. Que chacun se fasse son opinion.

KIMBERLEY, POURQUOI LA VIE ICI-BAS ?

Kimberley, nous ne pouvons t’oublier. Tu étais une fille lumineuse par le physique, discrète et calme par le comportement. Nous avons tous en tête le souvenir de ton regard et de ton sourire qui étaient uniques. Tu étais belle et tu as été détruite, souillée par un barbare, alors que tu étais partie chercher ta petite sœur à l’école.

Réponds à nos questions, à travers la voix de l’Église. Où es-tu ? Pourquoi ta souffrance ?

Nous savons que la vérité de tes réponses ne pourra être démontrée. Mais elles nous donneront un peu d’espoir.

 

- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -- Tout ce qui est publié dans ces pages est conforme à la foi catholique - Nihil Obstat et Imprimatur de l'Archevéché de Paris -

Trinité

Kimberley, dis-moi à quoi ça sert. Pourquoi devons-nous passer par la vie ici-bas ?

Tu es dans l’émotion quand tu écris cela. Ne pleure pas. Je ne souffre plus. Je vais bien.

Ici-bas, c’était une maison provisoire. C’était juste une étape. Elle n’est pas indispensable pour venir au paradis. Beaucoup d’entre nous sont morts alors qu’ils étaient encore dans le ventre de leur mère. Mais, pour les autres, la vie est une chance formidable pour acquérir certaines qualités.

Qui a décidé cela ?

La Trinité. C’est elle qui a tout créé. Maintenant, je la vois face à face. Tout est devenu clair et simple. Elle a tout fait par amour.

Comment peux-tu parler ainsi ? Tu as été assassinée, cruellement, et il n’est pas intervenu pour te sauver ?

Pour la Trinité, la mort est comme le passage d’une pièce à une autre. Pour vous, c’est l’impression que tout est détruit. Lorsque je me suis réveillée, après mon assassinat, j’étais bien vivante. J’étais entourée par les anges, les gens du Ciel et mes ancêtres. Jésus était là. Avant de mourir, je possédais une médaille de Marie, la médaille miraculeuse. La Vierge Marie est donc venue me chercher en premier. Je les ai vus vraiment, vivants et lumineux. Ils m’ont consolée. Maintenant, ils ne me quittent plus. J’ai compris la raison du silence provisoire de la Trinité

 

 

Tu étais croyante ?

Un peu mais pas trop. Comme tous ceux de ma classe. Mes parents ne pratiquent pas beaucoup non plus. Moi, je ne sais pas. Ca n’a pas compté dans l’accueil des habitants du Ciel. Ils sont tous venus me consoler.

Pourquoi le silence de Dieu ?

Tu me poses la question la plus difficile. Elle te travaille. Mais elle devrait venir en dernier… Il faudrait d’abord que je t’explique qui Il est. Car tout s’explique par lui.

Humilité et amour

Bien. Alors qui est Dieu ?

Je le vois face à face. Je ne parle pas de mes yeux corporels. C’est une vision profonde, de l’intelligence et du cœur. Je ne sais pas comment te le décrire, c’est si grand… Je suis en paix.

Pourtant, deux de ses qualités dépassent les autres. Il les préfère aux autres. La première, c’est l’humilité.

Il est humble. Il se considère comme moins important que moi.

La deuxième, c’est l’amour. Il m’aime plus que sa vie même.

C’est impossible. Dieu est tout puissant. Il ne peut être humble.

La Trinité est humble. C’est étonnant mais c’est un fait. Le Père ne cesse d’exalter le Fils. Le Fils exalte le Saint Esprit. C’est un perpétuel échange d’admiration mutuelle, éternel. Moi-même, la Trinité ne cesse de m’admirer, comme si j’étais Quelqu’un. Elle agit avec moi comme si elle disait : « je suis le Tout-Puissant. Tu es plus grande que moi. »

Exalter ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

En classe, on nous avait raconté cette histoire de Jésus : « Juste avant sa mort, il prit un linge et se mit à laver les pieds de ses élèves. Pierre refusa en disant : « Tu es le maître et Seigneur. Tu ne me laveras pas les pieds ». Jésus lui avait répondu. Celui qui est le maître sera celui qui se fait serviteur. Faites comme moi. » Eh bien la Trinité ne cesse de me servir. Elle m’exalte. Elle me dit que je suis belle. Elle parle surtout de mon âme. Et je ne le savais pas.

La Trinité, c’est quoi ?

C’est Dieu. C’est sa vie éternelle. Le Père depuis toujours contemple l’infini de sa beauté. Le Fils, c’est ça. Ce n’est rien d’autre que la connaissance du Père. Le Père et le Fils s’aiment. Leur Amour, c’est le Saint Esprit. Je vois trois infinis, puissance, lumière et amour.

C’est bien compliqué.

C’est simplement Dieu.

La Trinité est-elle une femme ou un homme ?

Elle a toutes les qualités d’un homme : puissance, éternité. Elle a tout créé en un éclair et je vois l’immensité de sa grandeur. Mais elle a toutes les qualités féminines : humilité et amour. Ce sont ces dernières qui expliquent toute la création.

Et Jésus, qui est-il dans cette histoire ? 

C’est simplement Dieu le Fils. Il s’est fait homme pour venir vous raconter ce que je viens de te décrire. Tout ce qu’il a vécu et souffert ne fait qu’effleurer la grandeur de ce que je vois. La Trinité est l’Humilité et l’Amour.

Pourquoi ta souffrance?

Maintenant, tu dois pouvoir me répondre. Pourquoi le silence de Dieu ? Pourquoi ne t’a-t-il pas sauvé de ton assassin ?

Il m’a sauvé de mon assassin. Celui-ci m’a conduite au désespoir. Puis il m'a bafouée et détruite. Mais, lorsque je me suis relevée, à la porte du Ciel, j’ai été consolée, d’un seul coup, par la Venue de Marie, de Jésus.

Mais tu ne me réponds pas. A quoi cela lui a-t-il servi de te laisser être violée ?

Pour voir la Trinité face à face, il est impossible de ne pas devenir comme elle, petite et prête à mettre au-dessus de tout les autres. Je te l’ai dit, la Trinité est vraiment l’Humilité et l’Amour. Pour se faire une idée de ce que je vois, je crois que tu ne peux, depuis la terre, faire autre chose que lire dans les évangiles ce à quoi Jésus s’est soumis. Lui qui est Dieu, il a choisi de se livrer pieds et main liés à ses assassins. Il s’est abaissé au-dessous d’eux, sans les haïr. Il a subi plus d’outrages que moi, car il a tout ressenti avec l’âme.

 

 

A 7 ans, 1994

 

Eh bien moi, j’ai subi à 16 ans un peu de sa passion. J’étais auparavant comme beaucoup de filles de mon âge. Je rêvais d’être mannequin, puis esthéticienne. D’un coup, par ce malheur, j’ai appris comme j’étais fragile.

Normalement, j’aurais du l’apprendre goutte à goutte, en vivant ma vie. J’aurais fait des bonnes choses et aussi de gros péchés. Je pense que je serais devenue comme sainte Marie-Madeleine à la recherche de l'amour humain. Puis je me serais retrouvée, vivante, 70 ans plus tard, dans mon corps devenu vieux et ridé. J’aurais eu peu de visites. J’aurais alors appris la même chose.

Tu veux dire qu’il faut être violée et assassinée pour voir Dieu ? Si c’est ça, c’est proprement scandaleux !

Non. Il faut simplement devenir humble et amour, comme la Trinité. Il s’avère que, quand on a souffert, on a plus de chance de comprendre à quel point on n’est rien.

Mais l’important n’est pas la souffrance. Il y a ici des gens qui se sont fait souffrir et n’ont développé que de l’orgueil. Alors la souffrance ne leur a servi à rien et ils doivent tout recommencer au purgatoire. 

Selon toi, quelles sont les qualités nécessaires pour aller vite au Ciel ?

C’est simple. Je vais toutes te les résumer en trois. Deux sont vraiment importantes, la troisième n’est qu’une conséquence des deux autres.

Sois humble. Ne te prend pas pour quelqu’un de parfait. Je le vois ici, à part Marie et Jésus, tous mes frères et sœurs ont, ici ou là, péché par égoïsme au cours de leur vie terrestre. Personne n’est entièrement propre et tous le reconnaissent. Toi aussi, n’est-ce pas, tu as déjà été égoïste ? Alors, si tu reconnais vraiment que « tu es un pauvre pécheur », si tu arrives à te comporter sans avoir trop d’illusions sur toi, c’est déjà de l’humilité. Tu te contentes de le reconnaître en le confessant de temps en temps à la Trinité, ou à quelqu’un du Ciel que tu aimes bien. Tu peux aussi utiliser les prêtres et leurs sacrements. C’est un moyen très concret. Dieu fera le reste. Quand tu viendras me rejoindre, tu auras fait le plus gros du travail. Si tu dois encore te purifier, ce sera court.

Aime : Aimer, ce n’est pas éprouver des sentiments, c’est agir. Avec Dieu, c’est simple. Il suffit que, de temps en temps, tu lui dises que tu penses à lui, que tu attends qu’il vienne te chercher. Agis comme tu le fais avec tes amis. A toi de voir la fréquence où tu lui parles, où tu lui écris. Avec le prochain, c’est plus compliqué. Il y a des personnes sacrées : ses parents, surtout quand ils seront vieux. Ne les abandonne pas. L’amour de ta jeunesse  (le garçon ou la fille à qui tu as fait des promesses), ne le trahis pas. Tes enfants : gardes-les comme un don de Dieu, dès leur conception, et donnes leur une bonne éducation.

Les vertus : Sois droit et honnête. Les vertus morales sont une conséquence de l’amour. Bien des gens vertueux sont devenus fiers en les regardant trop. Ils ont gâché leur éternité. Mais, quand on aime, on ne peut voler, trahir, convoiter l’amour d’autrui. Les dix commandements sont importants.

 

Avec ma classe, à 6 ans, Institut Saint Joseph, Châtelet

Tu parles « d’écrire à Dieu ». C’est original ?  

Je voulais dire qu’il s’agit d’être ami de Dieu. La prière, ça fonctionne comme une amitié. Il y a certaines personnes qui aiment vraiment leur meilleur ami en lui écrivant une fois par mois. D’autres préfèrent une amitié passionnelle, avec des baisers tout le temps. Ca dépend de la sensibilité de chacun. C’est pareil avec Dieu : il demande une amitié, chacun à sa façon.

Tu parles de la prière mais pas de la messe. Pourquoi ?

Comprendre l'eucharistie, c’est une grâce. Je n’en ai pas du tout profité pendant ma vie terrestre. C’est dommage car elle la plus grande invention de Jésus, en vue de la prière bien sûr. Il a réussi à se rendre physiquement présent, tout en se cachant, puisque pour le moment, la règle est que le Ciel se cache. Il se fait réellement pain. Il se mange comme dans un baiser. Après cela, chacun devrait passer des heures à lui parler, à lui raconter ses joies et ses soucis.

Tu dis : « tout en se cachant ». Pourquoi ne pas se montrer, ce serait plus simple ?  

La Trinité se cache provisoirement. Elle se montre de manière lumineuse, à travers l’apparition de Jésus, de Marie, des saints et des anges, à l’heure de la mort. Puis, dès qu’on est devenu tout petit, la Trinité se montre face à face et sans voiles. Le fait qu’elle se cache le temps de la vie terrestre est très profitable : cela fait grandir le désir, de manière incroyable, même chez ceux qui ne croient pas en son existence. C’est comme si on était privé d’eau. On a soif… de Dieu, sans le savoir. Or, là-haut, il se donne en fonction de cette soif...

A bientôt alors, Kimberley ?

A tout de suite. Le temps d’une courte vie. J’arrive avec Jésus et tous les saints du Ciel. Tenez bon. Ca passe très vite. Mais c’est indispensable.

Que personne ne se suicide pour me rejoindre. On ne gagne aucun temps. Pour ceux qui font cette bêtise, tout doit être appris dans les purgatoires de l’au-delà.

POUR APPROFONDIR, ALLER SUR LE PORTAIL CATHOLIQUE SUR L'ESCHATOLOGIE

http://eschatologie.free.fr

ACCUEIL       KIMBERLEY